30 mai 2022


Pas facile de dire NON à cette question, n'est-ce pas ?


Pourtant, il y a plein de cas où les gens qui n'utilisent qu'une seule moyenne mobile, se posent cette question. Pour bien comprendre la suite, il est nécessaire d'avoir lu l'article précédent où je donne l'explication de ce qu'est une moyenne mobile et comment elle se calcule.


Il est préférable pour les investisseurs d'utiliser une moyenne mobile comparativement à une ligne de tendance. En effet, une ligne de tendance est subjective. Quel bas prendre ? Quel haut prendre ?? Sur quelle intervalle de temps doit-on utiliser ???


Nous avions parlé que pour la moyenne mobile, les émotions, les interprétations n'y avaient plus leurs places. Car une moyenne mobile est un calcul, point à la ligne !


Ceci rend l'interprétation d'autant plus facile. Le titre est plus fort que sa moyenne mobile, c'est qu'il va bon train et est en phase haussière (généralement). Et à l'inverse, nous pouvions faire le constant contraire.


Maintenant, si vous avez fait le petit exercice d'aller regarder des graphiques et d'y faire afficher une moyenne mobile, la question suivante a dû vous passer par la tête: Quelle période choisir ? Une période de 5 jours ? Une période de 30 jours comme le préconise Weinstein ? Ou une période avoisinant le 200 jours ?


Pourquoi utiliser une période de 5 jours ? Ici, j'utilise 5 jours, mais c'est une idée pour comprendre une notion de court terme. La période peut aller de 5 à 10 jours et ce serait OK. Faite l'exercice de visionner avec une période de 5 jours et changer pour 10 jours. Que constatez-vous ?


Deux petites conclusions rapides:


1. La courbe de la MM à 10 jours est plus lisse que celle de 5 jours;

2. Il arrivait que la cote d'un titre baissait en dessous de la courbe de la MM de 5 jours, MAIS plus dans le cas de la MM de 10 jours.





Intéressant comme constatation. Cela veut dire que plus la courbe aura une période longue, moins nous devrions faire de transactions. Car la cote du titre restera plus souvent en haut de la MM de 10 jours.


Alors, pourquoi ne pas utiliser une période entre 20 et 40 jours ? Cela aurait l'avantage de ne pas vendre trop rapidement, ni d'acheter trop vite. Et je vous vois venir avec: Oui, mais on va acheter plus tard et vendre plus tard aussi. Et c'est vrai...


Il n'y a pas de valeur idéale ! Si nous voulons être réactif plus rapidement, nous choisirons une courte valeur et si, dans le cas contraire, on veut prendre moins de décisions, nous irons avec une plus grande période.


Imaginez maintenant la période de 200 jours ! WoW ! Personnellement, je ne connais pas personne qui s'en sert exclusivement. Son utilité est de voir la tendance lourde, la tendance sur le long terme. Pour certains traders, lorsque le titre passe d'un côté à l'autre de cette MM, cela a de grandes répercussions.


C'est pour cela que bien des fois, les cotes d'un titre vont s'en approcher et rebondir dessus. Si le titre était au-dessus, le titre devrait rebondir et repartir à la hausse. Mais, si les cotes devaient passer sous la MM200, ce n'est pas bon signe.


Le scénario inverse est intéressant, car si les cotes du titre devaient passer à la hausse, cela donne un très beau signal de force du titre. Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Comme exprimé dans le dernier article, je vous recommande vivement d'aller vous amuser à regarder des graphiques et à y dessiner des moyennes mobiles.


Regarder sur différentes périodes et constater les tendances. Pourriez-vous dire à quel endroit il aurait été rentable de prendre une position ? Et à quel autre endroit il aurait fallu en sortir ? Sans l'ombre d'un doute, savoir quand sortir est plus important que de savoir quand entrer.


Nous voici donc à une étape cruciale pour se forger un système d'investissement. Partons du fait que si les cotes d'un titre naviguent sous sa MM200, ce n'est pas bon signe. Et que si, au contraire, les cotes de ce même titre naviguaient au-dessus de sa MM200, c'est bon signe.


Pour une personne qui ne veut pas faire trop de transaction, juste suivre cette moyenne mobile et cela serait profitable. Il faut comprendre aussi que le signal d'achat serait très en retard sur le début de la tendance haussière. C'est un choix que certaines personnes sont prêtes à faire.


Maintenant, je vous invite à regarder de nouveau quelques graphiques et en y mettant 3 moyennes mobiles dessus. Comme expliqué plus haut, disons que nous prendrions un MM5, une MM30 et une MM200.

 

Une fois que vous avez regardé de près quelques graphiques, est-ce que vous avez vu de nouveaux croisements ? Jusqu'ici, nous parlions du croisement d'une moyenne mobile et des cotes d'un titre. MAIS maintenant, c'est différent. Toutes les MM peuvent se croiser ainsi que les cotes du titre.


C'est un vrai feu d'artifices de croisement des courbes.


 



En terminant, je vous parle de deux croisements importants. Le premier est communément appelé "croix doré". C'est lorsque le MM5 croise la MM30 vers le haut. Regardez à nouveau quelques graphiques et observez ce qui se passe par la suite. Plus souvent qu'autrement, le titre est profitable pour quelques jours, semaines, mois...


Imaginez: vous trouvez un titre dont les cotes sont au-dessus de sa MM200. De plus, à la dernière cotation, vous observez que la MM5 coupe la MM30 vers le haut affichant ainsi une croix dorée. Ne serait-ce pas une belle opportunité d'investir dans ce titre ? Malgré ces bons augures, ne pas oublier de préparer sa sortie...


L'effet miroir de cette situation est aussi possible. Lorsque la MM5 croise la MM30 vers le bas, cela n'augure rien de bon et vous comprendrez le terme "croix de la mort". Regardez encore une fois quelques graphiques et déterminez où se trouve cette configuration.

 

Si vous en regardez quelques-unes, vous constaterez rapidement qu'après ce croisement, assez souvent le titre perd des plumes, beaucoup de plumes. Il ne faut donc pas être investi dans ce titre dans ces moments-là.


Je vous relate une expérience personnelle. Une amie m'approche pour que je lui explique comment elle peut faire pour investir dans un titre prometteur. Bien entendu, comme je suis curieux et que si un titre va bon train vers les étoiles, je veux bien être à bord.


Sauf que...


Au mois de novembre 2021, on peut y voir une belle croix de la mort ! Et de plus, nous sommes sous la MM200. Ouille ! Pour ma part, je n'investirais pas dans ce titre pour le moment. Je dis bien "pour le moment", car j'ai une liste de titres que je regarde régulièrement. Ils sont sur mon écran radar comme j'aime à dire.


Si vous avez lu mon dernier article ici, vous savez que je ne suis pas toujours investi. Il existe un concept pour ces périodes un peu plus creuses. Ce pourrait être un bon sujet pour un autre article. Même si je ne l'ai pas trop expérimenté, il est intéressant de savoir que cela existe.


Je termine ici, en vous invitant fortement, si le sujet vous a intéressé jusqu'ici à faire les petits exercices que je vous ai parlé de temps en temps. Il faut vraiment le faire ! Allez voir des graphiques et familiarisez-vous à observer les tendances, petites et grandes, les revirements...


Frédéric Huion, B.A.A.


Le lien externe s’ouvre dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtreLephynancier.com