13 juin 2022


La crypto-monnaie de l'ombre, l'huile qui graisse le système ou les stablecoins sont quelques-unes des façons dont on a fait référence au tether, une monnaie numérique qui, bien que moins connue, est plus largement utilisée que le bitcoin. En effet, le Tether - ou USDT - est l'un des véhicules financiers qui ouvrent la porte au vaste monde des crypto-monnaies. En d'autres termes, c'est le mot de passe.




Selon les données compilées par la société de gestion d'actifs NYDIG, en 2019, environ 60% des transactions en bitcoins passent d'abord par USDT. Si l'on ajoute à cela les autres cryptos transférées, il est facile de comprendre pourquoi le Tether a dominé le marché depuis son lancement à la fin de 2014.


Sa parité 1 : 1 avec le dollar la rend très stable, car elle conserve une valeur fixe ou très proche de la monnaie américaine. Cela contraste fortement avec l'extrême volatilité des autres monnaies numériques. C'est son principal avantage et ce qui le classe comme un "stablecoin" ou une "cryptocurrency stable".


Le principe est de permettre aux utilisateurs, quand ils le souhaitent, de pouvoir échanger leurs USDT contre des dollars sans être affectés par les fluctuations de prix comme celles qui se produisent habituellement dans d'autres crypto-monnaies, grâce au fait que le prix est pratiquement "arrimé" à celui du dollar. Son nom sur les plateformes USDT est donc le résultat de la combinaison de USD, le symbole financier du dollar, avec T, pour Theter.


EXPLICATION...


Il existe plusieurs monnaies stables, les plus utilisées sont le Tether (USDT) et le USD Coin (USDC) dont la parité est garantie par une valeur égale en actifs réels, tels que les dollars. Toutefois, cela nécessite inévitablement l'intervention d'une banque ou d'une autre entité centralisée, une situation qui les expose à d'éventuelles sanctions et/ou à la dépossession de leurs actifs par les régulateurs.


Pour cette raison, la solution apportée par certains développeurs a été de concevoir un modèle basé sur l'arbitrage algorithmique. En termes simples, créer une nouvelle crypto-monnaie qui adosse partiellement une monnaie telle que le dollar, dont l'objectif principal est d'éliminer le risque réglementaire en évitant complètement l'utilisation de réserves non crypto.


QUELLE EST LA CAPITALISATION BOURSIÈRE DE L'USDT ?


La capitalisation boursière mesure la taille et la popularité d'une crypto-monnaie (calculée en multipliant sa valeur actuelle par le montant disponible), cet indicateur est d'environ 72 milliards de dollars US, selon la plateforme d'information CoinGecko.


La société qui émet les USDT s'est engagée à garder en réserve le même nombre de dollars que le nombre de Tethers en circulation dans son bilan. C'est la principale différence avec les autres monnaies numériques: cette monnaie dépend d'une entité centralisée qui garantit la valeur par des actifs réels.


Et cela contraste avec la vision qu'avait le créateur du bitcoin, dont le pseudonyme est Satoshi Nakamoto: la crypto-monnaie serait échangée entre utilisateurs, sans intermédiaire ni personne pour contrôler les opérations.


LE TETHER EST-IL UN BON INVESTISSEMENT ?


La principale différence entre le Tether et le Bitcoin est que le Tether est une monnaie stable liée à une marchandise du monde réel, le dollar, alors que le Bitcoin n'est lié à aucune marchandise du monde réel. Pour cette raison, en théorie, la valeur du Tether devrait rester plus stable que celle du Bitcoin.


Les monnaies stables comme le Tether n'ont pas beaucoup de sens comme investissement car elles ne sont pas conçues pour prendre de la valeur. Elles servent uniquement à stocker de la valeur, car unUSDT devrait toujours être égal à un dollar.


En plus d'être une réserve de valeur utile, l'avantage du Tether est de permettre de faire des échanges de manière beaucoup plus simple qu'en utilisant le Bitcoin. Le cours d'un Bitcoin aujourd'hui ne sera pas le même que celui d'un bitcoin demain, ce qui complique considérablement le processus de tarification pour les entreprises reposant entièrement sur les BTC.


Une bonne raison de posséder un stablecoin comme USDT est de conserver ses fonds en crypto mais en se protégeant de la volatilité. Le seul risque serait que la plateforme retenue ne soit pas légitime.